Rien n’était plus comme avant

Il y a d’abord eu la tumeur cérébrale, puis une opération aux conséquences dramatiques : lorsque Rosemarie Schöllhorn, aujourd’hui âgée de 80 ans, se réveille à l’hôpital, elle est hémiplégique et souffre de troubles du langage. Depuis 25 ans, Karl Schöllhorn, 75 ans, s’occupe chaque jour de sa femme. Par amour pour son épouse et avec le soutien de la CRS, il accomplit cette tâche souvent exigeante.