«Grâce à la Croix-Rouge, mes proches peuvent à nouveau dormir tranquilles, et moi aussi.» Ernst Widmer vit seul chez lui. Par le passé, il a perdu connaissance à plusieurs reprises en raison d’une faiblesse cardiaque.

«L’idée que quelque chose pouvait m’arriver a causé des nuits d’insomnie à ma famille.»

Ses enfants ont insisté pour faire installer un système d’alarme. Aujourd’hui, Ernst Widmer est fan de la Croix-Rouge: «Grâce à l’Alarme Croix-Rouge, je peux rester dans ma maison l’esprit tranquille et m’occuper de mon jardin.»

Dans cet entretien, Ernst Widmer raconte comment la Croix-Rouge lui permet de continuer à vivre seul chez lui.

Pour lire le texte de l’interview

Ernst Widmer, fan de l’Alarme Croix-Rouge «Grâce à la Croix-Rouge, mes proches peuvent à nouveau dormir tranquilles, et moi aussi.»

Que s’est-il passé pour que vous ne vous sentiez plus à l’aise seul à la maison?

J’avais une maladie cardiaque sévère. Mon cœur devenait de plus en plus faible, et parfois, c’était si grave que je m’évanouissais. On m’a alors implanté un stimulateur cardiaque avec défibrillateur, ce qui m’a permis de me sentir plus en sécurité. Mais mon cœur était encore faible. C’est là que j’ai décidé de profiter de la possibilité qui m’était offerte et j’ai fait appel à la Croix-Rouge pour pouvoir bénéficier de son système d’alarme. Lorsque je ne me sens pas bien ou que je suis en train de perdre conscience, il me suffit d’appuyer sur le bouton. Mes proches sont alors immédiatement informés et peuvent venir contrôler ce qui se passe. Je me sens ainsi plus en sécurité.

Quelles expériences avez-vous faites avec l’Alarme Croix-Rouge?

Jusqu’à présent, j’ai effectué un appel de contrôle tous les mois. En appuyant sur le bouton, je me connecte. Ensuite, on me répond et on me demande comment je me sens et, en général, je leur réponds que je vais bien. Cela me rassure de savoir que le système fonctionne.

Que signifie pour vous le fait de pouvoir appeler à l’aide à tout moment?

C’est important pour moi car je vis seul, et surtout quand je suis seul le soir. Des fois, je ressens quelque chose au niveau du cœur, et je sais que si la situation s’aggravait tout à coup, il me suffirait d’appuyer sur le bouton pour être pris en charge. C’est essentiel pour moi.

Et pour vos proches?

Avant la transplantation, c’était surtout ma fille qui s’inquiétait beaucoup pour moi. Elle aurait très mal vécu le fait de ne plus jamais me revoir. Aujourd’hui, elle sait qu’en cas de problème, elle en serait informée. Maintenant que je suis équipé de l’Alarme Croix-Rouge, mes trois enfants et leurs familles peuvent dormir sur leurs deux oreilles, car ils savent que, même si je ne suis pas constamment sous surveillance, je serais pris en charge par quelqu’un si quelque chose m’arrivait.

Ces sujets pourraient aussi vous intéresser :

Garde d'enfants à domicile Croix-Rouge – un soutien pour les familles

Le babysitting en toute confiance – grâce au cours de babysitting Croix-Rouge

Quand l’épuisement guette – Garde d’enfants à domicile

Auxiliaire de santé CRS – un soutien pour les proches aidants

Soutien aux proches aidants